Les oiseaux de passage – Birds in flight

août 25, 2013
Dragan Lekic

Les oiseaux de passage

Partir. Tout quitter. Emigrer vers une autre terre. La terre rêvée. La terre accueillante où la richesse nous tend les bras. Celui qui s’exile de sa terre natale, devenue trop inhospitalière, dangereuse, raconte une histoire im- muable : celle de voyageurs migrants, éternels étrangers, risquant leurs vies dans une quête incertaine avec pour seul bagage, l’espoir d’une autre existence dans un ailleurs idéalisé.

Birds in flight

To go away. Leave everything behind. Emigrate to another land. The dream land. The welcoming land whose wealth holds out its hand. Those who exile themselves from their native soil, which has become too inhospitable, too dangerous, have a perpetual story to tell: that of migrant travelers, eternal strangers, risking their lives in an uncertain quest with, as their only baggage, the hope for another life in an idealized elsewhere.

  • Patras - Grèce. Emal accompagné de son frère Rahmon et de Nacer et Hezbola sont de jeunes afghans qui veulent également accéder au «rêve européen».///Patras - Greece. Emal, accompanied by his brother Rahmon, Nacer and Hezbola are all young Afghanis who want to realize the “European dream”.

  • Patras - Grèce. Le soir, après s’être restaurés à la lumière des lampes de poche, les afghans s’endorment face au port à même le sol.///Patras - Greece. At night, after eating by the light of flashlights, the Afghanis go to sleep, facing the port, right on the ground.

  • Paris-France. L’hygiène est une des obsessions des migrants, indépendamment de la précarité de leur situation. Être propre, rasé, bien coiffé, c’est garder sa dignité.///Paris-France. Hygiene is one of the migrant obcession, independently from the precariousness of their situation. To be clean, well-shaved and combed is to keep some human dignity.

  • Patras - Grèce. Le soir venu quelques réfugiés afghans font la cuisine avec le peu de moyens et de matériels qu’ils ont. Pour les uns quelques pommes de terre, pour les autres quelques pâtes ou des lentilles.///Patras - Greece. Evening come, the Afghan refugees cook dinner with the little means and equipment they have: for some, a few potatoes; for others some pasta or lentils.

  • Gare d’Orestiada - Grèce. Shearyar 21 ans, originaire d’Afghanistan, veut rejoindre son frère aux Pays-Bas. Il tente de se rendre du Nord de la Grèce à Athènes.

  • Paris-France. Des exilés dorment près du canal saint-martin à Paris.///Paris-France. Exile are asleep next to the St Martin channel in Paris.

  • Paris-France. La mairie de Paris a décidé de mettre fin a l'occupation nocturne du square Villemin dans le Xe arrondissement de Paris.  Ce jardin est en effet squatte par des centaines de réfugiés principalement afghans.///Paris-France. The public garden closes. The town hall of Paris has decided to stop night occupation of the Villemin public garden in the 10th district of Paris. This garden has become a squatt for hundred of refugees, mainly of afghan origin, since the closing of the Sangatte center.

  • Paris-France. Une trentaine de migrants tunisiens prend possession d'un ancien immeuble du clan Ben Ali au 36, rue Botzaris à Paris.

  • Paris-France. Ammar jeune tunisien âgé de 21 ans.

  • Patras - Grèce. Les clandestins tentent leur chance sans relâche, chaques jours, chaques heures ils sont là, par petits groupes, le long des deux kilomètres de grilles et restent à l’affût pour escalader et se faufiler.///Patras - Greece. The immigrants unceasingly try their luck; everyday, every hour they are here, in small groups, along the two kilometers of fence, waiting for the opportunity to climb over and inch their way in.

  • Paris-France. Imed 26 ans, réfugié tunisien dort dans le parc des Buttes-Chaumont à Paris.

  • Paris - France. Amin, 17 ans, a quitter l'Afghanistan depuis juillet 2009.

  • Patras - Grèce. Emal, rêve d’exil. Patras est le port grec le plus proche des ports italiens comme Bari, Ancôna ou Venise. C’est pour cela que les candidats à la migration vers l’Europe viennent ici pour essayer de passer illégalement en Italie.///Patras - Greece. Emal, dreaming of emigration. Patras is the closest Greek port to the Italian ports of Bari, Ancona and Venice. That’s why those who wish to migrate to Europe come here, to try to enter Italy secretly.

  • Gare d’Orestiada - Grèce. Après la pluie, un migrant africain apaise sa soif.

  • Calais-France. Les jeunes adolescents sont souvent en charge des tâches ménagères.///Calais-France. The young teenagers are often in charge of the domestic tasks.

  • Patras - Grèce. Les clandestins garde de coté des habits propre, dans le cas ou il réussirait a passer en Italie comme cela il sont plus propre et attireront moins l’intention de la police.

  • Paris - France. Des migrants afghans regarde ou se situe l'Angleterre

  • Paris-France. Des tunisiens tous passes par l'île de Lampedusa. Les Harragas réfugiés dans le square de la Villette dans le parc de la Butte Rouge, situé dans le 19ème arrondissement de Paris, près du Boulevard périphérique.

  • Calais-France. L’habitat est fait de bric et de broc : palette, bâches en plas- tique, grilles de chantier, bois et des cartons.///Calais-France. The habitat of the “jungle” is made of bits and pieces: pallets, plastic covers, grids of building site, wood and of paperboards.

  • Patras - Grèce. Le surnommé «Rambo» , migrant afghan, tente de rentrer dans la zone internationale du port pour prendre un ferry à destination de l’Italie.

  • Patras - Grèce. Un migrant dort au pied d’un wagon de marchandise, en face du port.

  • Patras - Grèce. Moment de détente entre deux ferrys.